Chapitre 22


211. Jésus loue la générosité d'une pauvre veuve
212. Jésus annonce la ruine du temple
213. Jésus annonce la ruine de Jérusalem
214. L'annonce de la fin du monde et la Parousie
215. Epoque de la ruine du Temple de Jérusalem
216. Epoque de la fin du monde
217. Quoi qu'il en soit : il faut veiller toujours
218. Parabole des dix jeunes-filles demoiselles - d'honneur
219. Le Jugement-dernier
220. Le comportement de Jésus en ces derniers jours



211 -- Jésus loue la générosité d'une pauvre veuve


St. Mc. 12,41 S'étant assis, dans le Temple, en face du trésor, Jésus regar dait comment la foule jetait de la petite monnaie dans le trésor. De nombreux riches en jetaient beaucoup.

Et voici qu'une pauvre veuve surve nant, jeta deux petites pièces, représen tant la valeur d'un quart d'as.(1) Et ayant appelé Ses disciples, Il leur dit : «En vérité Je vous le dis, la pauvre veuve que voici a donné plus que tous ceux qui ont versé dans le trésor. Car tous ont jeté là de leur superflu; mais elle, elle à donné de son indigence, tout ce qu'elle avait, toute sa subsistance pour vivre ! »



(1) L'as était une unité de monnaie chez les Romains.




212 -- Jésus annonce la ruine du temple


St. Mc. 13,1 & St. Lc.21,-Comme Jésus sortait du Temple, un de Ses disciples, parlant du Temple, Lui dit « Maître, voyez quelle belles pierres et quelles remarquables constructions !» Alors Jésus lui ré pondit: « Ce que vous voyez (tous) de ces constructions, il arrivera un jour où il ne restera pas pierre sur pierre, qui ne soit pas renversée !»

Et quand Jésus Se fut assis, sur le Mont des Oliviers, face au Temple, Pierre , en compagnie de Jacques, Jean et André, L'interrogea : « Dites-nous quand cela arrivera et quel sera le signe que tout cela devra s'accomplir.» Alors Jésus commença à leur dire : « Prenez garde qu'on ne vous induise en erreur. Plusieurs viendront en Mon nom, en disant : « C'est moi. » Et « le temps est proche ! ». Ne les croyez pas. Ils trom peront beaucoup de monde. Et lors que vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerre, ne vous troublez pas. Il faut que cela arrive ; mais ce ne sera pas encore la fin. »

Et Jésus leur dit alors : « On se lève ra nation contre nation; royaume contre royaume. Il y aura des trem­blements de terre en divers lieux. Il y aura des famines et des pestes, et des apparitions effrayantes, ainsi que de grands signes dans le ciel. Ce sera le commencement des douleurs. Prenez garde à vous-mêmes ! On vous tra duira devant des Sanhédrins ; vous serez battus dans les synagogues et vous comparaîtrez devant des gou­verneurs et des rois à cause de Moi, pour Me rendre témoignage devant eux. Et il faut que l'Evangile soit d'abord prêché à toutes les nations. Prenez donc la résolution de ne pas vous exercer d'avance à vous défen­dre ; car Moi-même Je vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle ne pourront ni résister, ni contredire tous vos adversaires»(1)



(1) Jésus, dans le texte évangélique ci-dessus, comme en celui ci-dessous, fait à la fois allusion:

a) Aux persécutions qui attendent ceux qui désirent être fidèles

b) A la ruine de Jérusalem et à la destruction totale du Temple (laquelle se produira en l'an 70 de notre ère).

c) Et aussi à la fin du monde.




213 -- Jésus annonce la ruine de Jérusalem


« Et vous serez livrés par vos pères et mères; parents et amis. Un frère livrera à la mort son frère ; et un père son enfant. Et des enfants se lèveront contre leurs parents et les feront mourir. Et l'on fera mourir quelques uns d'entre vous. Et vous serez haïs de tous à cause de Mon nom. Et pas un cheveu de votre tête ne périra. »

« Et alors, beaucoup succomberont et se livreront, se haïront les uns les autres. Et il surgira beaucoup de faux Prophètes qui enduiront en erreur beaucoup de monde. Et par excès des iniquités, la charité d'un grand nombre sera refroidie.» ... « Mais, par votre endurance, prenez possession de vos âmes ; et celui qui aura tenu jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé. »

« Et cet Evangile du Royaume sera prêché dans tout l'univers, afin de prendre à témoin toutes les nations ; et alors viendra la fin. »

« Et lorsque vous serez poursuivis dans une ville, fuyez dans une autre.»

« Car, Je vous le dis en vérité, vous n'aurez pas achevé les ville d'Israël avant que (re)vienne le Fils de l'homme. »

St. Luc 21,20 -St. Mc.13,14 - St. Mt. 24,15 « Or, poursuivit Jésus, lors que vous verrez Jérusalem entourée par des armées, alors sachez que sa désolation est proche. Lors donc que vous verrez l'« abomination de la désolation »(1), comme il a été dit par le Prophète Daniel (9,27), se tenant dans le Lieu-Saint : que celui qui lit (cela) comprenne !

« Alors, que ceux qui sont en Judée fuient vers les montagnes ; et que ceux qui seront dans la Ville, s'en éloignent ; et que ceux qui seront dans les campagnes, ne viennent pas se réfugier dans la Ville ! »

« En ce jour-là, que celui qui sera sur la terrasse, avec ses meubles dans la maison, ne redescende pas pour les prendre. Et de même, que celui qui sera dans les champs, ne retourne pas en arrière. Car ce sont là des jours de vengeance et afin que tout ce qui est écrit soit accompli. »

« Malheur aux femmes qui attendront un enfant, et à celles qui allaiteront en ces jours-là! Car il y aura grande nécessité dans le pays et grande co lère sur ce peuple. Et ils tomberont au fil de l'épée. Ils seront réduits en captivité parmi toutes les nations. Jérusalem sera foulée par les Etran gers, jusqu'à ce que soient arrivés à leur terme les temps des nations étrangères.»(2)



(1) « L'abomination de la désolation » prophétisée par le Prophète Daniel fait allusion à l'entrée des étrangers et, de plus, des ennemis ravageurs (que seront alors les soldats Ro mains,) dans le Temple de Jérusalem, (alors que ce Lieu-Saint était considéré comme étant l'endroit le plus sacré pour les Juifs) cela constituera « l'abomination » désolante en question.

(2) Vers les 650 avant J.C., arriveront, en effet, les armées de Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui occupera la Palestine et déportera en Mésopotamie, de nombreux groupes de Juifs et cela, pour un exode qui durera, en fait, 70 ans!




214 -- L'annonce de la fin du monde et la Parousie(1)


St. Marc. 13,19 « Car ces jours, pour suivit Jésus, seront une détresse comme il n'y en a pas eu depuis le commencement de la création que Dieu à réalisée, jusqu'à maintenant; et comme il n'yen aura pas. Et si le Seigneur n'avait pas abrégé ces jours, personne n'aurait été sauvé. Mais à cause des élus qu'Il a choisis(2), Il a abrégé ces jours. Et alors, si quel­qu'un vous dit : « Voici, le Christ est ici ! » ou : « Le voici là ! », ne le croyez pas. Car il surgira de faux Prophètes, qui fourniront (même) des signes et des prodiges pour égarer, s'il était possible, les élus. »

St. Mat. 24,29 « Et aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil sera obscurci, et la lune ne donnera plus sa lumière ; et les astres tomberont du ciel.

« Les puissances des cieux seront ébranlées. C'est alors qu'apparaîtra le signe du Fils-de-l'homme dans le ciel. Et c'est alors que toutes les tri bus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fil-de-l'homme venant sur les nuées du ciel avec grande, puissance et grande gloire. Et Il enverra Ses Anges, au son de la grande trompette. Alors les Anges rassembleront Ses élus des quatre vents, d'une ex trémité des cieux à l'autre extrémité. »(3)



(1) La PAROUSIE est la manifestation de Jésus à la fin du monde.

(2) Le « choix» en question n'est pas arbitraire, mais en fonction de ceux qui l'auront mérité par leur comportement durant leur passage sur la terre.

(3) Dans ce paragraphe, l'Evangile rapporte les prédictions qu'a faites Jésus concernant à la fois la fin des temps et la proche ruine de Jérusalem. Ce rapprochement est dû au fait que, dans un cas comme dans l'autre, ce seront là des temps terribles pour ceux qui se seront éloi gnés de Dieu pour mettre leurs préoccupations principales, voire exclusives, dans le bien-être temporel. Quant au temps intermédiaire entre la ruine de Jérusalem et la fin du monde, Jé sus n'en dit rien. Puis Il termine cet exposé en décrivant ce qui se passera peu de temps avant Son avènement: ce qu'on appelle la Parousie.





215 -- Epoque de la ruine du Temple de Jérusalem


St. Luc. 21,28 «Or, quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez vos têtes ! Car votre délivrance sera alors proche. »

Et Jésus leur dit aussi, en parabole : « Voyez le figuier et tous les arbres :

Quand ils bourgeonnent, à constater la chose, vous devinez que l'été est déjà proche. Eh! Bien, de même : vous aussi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le règne de Dieu est proche. En vérité, Je vous le dis : Cette génération (humaine) ne passera pas avant que tout ne soit arrivé! Le ciel et la terre passeront, mais Mes paroles ne passeront pas ! »(1)



(1) Certains auteurs pensent que Jésus annonce, en ce paragraphe, la fin du monde .. et d'autres pensent plutôt qu'Il fait allusion à la ruine de Jérusalem et à la destruction totale du Temple que les Romains réaliseront alors, à peine quarante ans plus tard




216 -- Epoque de la fin du monde


Sts. Marc. 13,32 & Mat. 24,36

Et Jésus poursuivit: «Mais quand à ces jours-là ou à cette heure-là, personne ne sait quand ils arriveront. Pas même les Anges dans le ciel ; pas même le Fils-de-l'homme ; mais que le Père, seul. (1)(1)



(1) On peut être étonné de ce que Jésus, qui est homme mais aussi Dieu, Se dise ignorer Lui même la date de la fin des temps. Mais Il précise bien que cette ignorance est dite telle par rapport à Sa condition humaine. Mais en tant que Dieu, Il sait parfaitement le temps de la fin du monde.




217 -- Quoi qu'il en soit : il faut veiller toujours


St Luc.21,34 & St. Mat. 24,42 « Veillez donc, continua Jésus, car vous ne savez pas quel jour votre Maître doit venir ! »

« Prenez garde à vous-mêmes, de peur que vos cœurs ne s’appesantissent dans la crapulerie et l' orgie; dans les soucis de la vie, et qu'alors ce jour-là ne fonde soudain sur vous comme un piège; car il surviendra sur tous ceux qui seront sur la surface de la terre. Veillez plutôt, priant en tout temps, afin d'être en état d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils-de l'homme ! »

Et personne ne pouvait rien répondre à Jésus. Et, de ce jour, personne n’osa plus L’interroger.



Ne sachant pas le moment où Notre-Seigneur reviendra, il faut se tenir toujours prêts à Le recevoir en menant une vie chrétienne vraie et fidèle. La mort est considérée ici, pour chacun de nous, comme le piège qui nous enlèvera d'ici-bas.




218 -- Parabole des dix jeunes-filles demoiselles - d'honneur


St. Mat. 235,1 «Le Royaume des Cieux, continua Jésus, sera semblable à dix jeunes-filles qui prirent leurs lampes et sortirent à la rencontre de l'époux.

« Cinq d'entr'elles étaient « têtes en l'air », et cinq étaient prudentes. Les étourdies, en prenant leurs lampes, ne s'étaient pas munies d'huile avec elles ~ tandis que les prudentes avaient pris de l'huile dans les fioles avec leurs lampes. Mais comme l'époux tardait à venir, toutes s'assoupirent et s'endormirent.

« Et voilà qu'au milieu de la nuit, il y eut un cri : « Voilà l'époux ! Sortez au-devant de lui ! » Alors, toutes ces jeunes-filles se levèrent et garnirent leurs lampes. Mais les étourdies dirent aux autres : « Donnez-nous de votre huile, car nos lampes vont s'éteindre ! » A quoi les autres répondirent : « Allez plutôt chez les marchands et achetez-vous-en ~ car il n'yen aurait alors pas suffisamment pour vous et pour nous ! »

Pendant qu'elles allaient pour acheter de l'huile, l'époux arriva. Celles qui étaient prêtes, entrèrent avec lui dans la salle des noces ~ puis l'on referma les portes. Plus tard, arrivèrent les autres demoiselles d'honneur, en disant : « Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous ! » Mais, leur répondant, l'époux leur dit : « En vérité, je ne vous connais pas ... »

Et Jésus conclut Sa parabole en faisant cette recommandation : « Veillez donc : car vous ne savez ni le jour, ni l'heure ! »



Il semble bien que cette parabole de Jésus, qui concerne la fin des temps en même temps que le moment de la mort de chacun d'entre nous, n'ait pas besoin d'explication : Il faut être toujours prêt : à la fois pour, d'abord, bien accueillir la Grâce de Dieu; puis, pour comparaître en de bonnes conditions devant Dieu, au moment de quitter cette terre.




219 -- Le Jugement-dernier


St. Mt. 25,31 Jésus continua «Quand le Fils-de-l'homme viendra dans Sa gloire, et tous les Anges avec Lui, alors Il s'assiéra sur Son trône de gloire(1). Et toutes les nations seront rassemblées devant Lui. Et Il séparera les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs. Il placera les brebis à Sa droite et les boucs à Sa gauche. Alors le Roi(2) dira à ceux qui seront à Sa droite : « Venez, les bénis de mon Père : pre nez possession du Royaume qui vous a été préparé dès la création du monde. Car J'ai eu faim, et vous M'avez donné à manger ; J'ai eu soif, et vous M'avez donné à boire. J'étais sans demeure, et vous M'avez re­cueilli. J'étais sans vêtements, et vous M'avez vêtu. J'étais malade, et vous M'avez visité. J'étais en prison, et vous êtes venu à Moi ... » Alors les justes(3) Lui répondront: Seigneur, quand nous Vous avons vu avoir faim et Vous avons-nous nourri? Ou avoir soif, et Vous avons-nous donné à boire? Quand Vous avons-nous vu sans gîte, et Vous avons-nous re cueilli? Ou sans vêtements, et Vous avons-nous vêtu? Quand Vous avons-nous vu malade ou en prison, et sommes-nous allé à Vous ? .. » Et le Roi leur répondra: «En vérité, Je vous le dis : Ce que vous avez fait à l'un de Mes frères, à l'un des plus petits : c'est à Moi que vous l'avez fait! »

« Alors Il dira aussi à ceux de gau che : « Allez loin de Moi, maudits ! Allez au Feu éternel qui a été préparé pour le Diable et pour ses Anges ! Car J'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; J'ai eu soif, et vous ne M'avez pas donné à boire. J'étais sans gîte, et vous ne M'avez pas recueilli. J'étais sans vêtements, et vous ne M'avez pas vêtu. J'étais malade et J'étais en prison, et vous ne M'avez pas visité l » Et ils ré pondront, eux aussi, en disant : «Seigneur, quand Vous avons-nous vu ayant faim ou soif ; sans gîte ou sans vêtements ; malade ou en prison, et ne Vous avons-nous pas rendu service ?» Alors le Roi leur répondra : «En vérité, Je vous le dis : Ce que vous n'avez pas fait à un seul de ces petits, c'est à Moi que vous ne l'avez pas fait ! »

« Et ceux-ci, conclut Jésus, iront au châtiment éternel. Quant aux justes, ils iront à la Vie éternelle! »



(1) Jésus étant Dieu, sera, en tant que tel, l'égal de Dieu le Père. En effet, cette image consistant à être à la droite de quelque personnage important est pour exprimer l'intimité et une certaine égalité avec celui à la droite duquel on est placé.

(2) Le Roi, dans ce discours, est Jésus Lui-même, qui jugera toute l’humanité à la fin du monde.

(3) Les « justes » sont ceux qui auront mérité de partager le Bonheur éternel de Dieu (= le Ciel ).




220 -- Le comportement de Jésus en ces derniers jours


St. Le, 21,37 Durant la journée, Jésus enseignait dans le Temple. La nuit, Il sortait pour aller au Mont dit «des Oliviers ». Et de bon matin, tout le peuple se levait. pour aller auprès de Lui, dans le Temple, et L'écouter. Or Judas, celui qui Le trahirait, con naissait aussi l'endroit, parce que souvent Jésus S'y était porté en com­pagnie de Ses disciples ...



Satan inspire à Judas de conduire, en son temps, les ennemis de Jésus, afin de recevoir le salaire de sa collaboration avec ces derniers.